• Dans l'hôpital public d'Itagua (RJ)Itagua , RJ 23851, Brazil
    est née une petite fille avec des mains jointives
    ensemble, comme une qui priait. Les médecins ont dit aux
    parents qu'ils actionneraient les mains de cette petite
    fille, et qu'ils lui donneraient un antistatique.
    L'opération était facile parce qu'il semblait que
    les mains étaient simplement collées par une couche de
    membrane (peau) à part. Quand ils ont ouvert les mains de
    cet enfant, vous ne pouvez pas imaginer ce qui y était
    écrit...JESUS REVIENT BIENTÔT...

    Les médecins et tous ceux qui étaient dans l'hôpital
    ont commencé à pleurer. La banlieue d'Itagua a­ subit
    un mouvement (réveil) spirituel maintenant, les gens qui
    s'étaient retirés de l'église y retournent et
    d'autres reçoivent Jésus Christ comme leur seul
    sauveur.. Dieu a envoyé cet enfant simplement pour donner
    ce message. Après quelques heures, elle mourut : JESUS
    REVIENT ! J'ai reçu le message maintenant et je le
    transmets ! ! ! Le Seigneur des seigneurs revient !


    Chercher le SEIGNEUR pendant qu'Il se laisse trouver,
    faites appel à lui tandis qu'Il est tout près".
    Esaïe 55 :6.


    votre commentaire
  • Que la paix et la joie du Seigneur Jésus vous remplissent tous, vous et toute votre famille.
    J'espère que vous avez passé une bonne semaine.

    Je voulais partager ceci avec vous tous :
    Roch Hachana, signifie Tête de l'année.
    ou début commencement de l'année.
    Dans le calendrier Hébreux nous sommes en 5770.
    Dans la valeur numérique de la langue 770 veut dire "la maison du Messie.
    Il existe aussi une signification par rapport à notre Pays.
    Revenons à cette fête juive, qui est traduite par :
    Le Chofar de l'Enlèvement.
    C'est en sommes un retour à Dieu et à la repentance individuelle et collective, nous, et notre village, notre pays, notre Europe, par exemple.
    La date de cette fête, le premier de Tichri,( date du nouvel an), qui est le septième mois, et dans lequel trois fêtes sont consécutives : Roch Hachana, Yom Kipour, et Soucot.
    J'ai été impressionnée par ce passage : Nombres 29 V 1 et Exode 19 v 5 et Exode 19 V 19.
    Comme le Seigneur nous le dit , "Au son de la Trompête de Dieu.." Roch Hachana est aussi appelée fête des trompêtes. Ceci nous amène encore une fois à appeler tous les chrétiens à la repentance et à prendre la victoire sur l'ennemi, en nous sanctifiant et en nous remettant face au mirroir de Dieu, et nous voir comme Dieu nous voit.
    1 Corinthiens 15 v 52 nous dit : "En un instant, en un clin d'oeil, au son de la TROMPETTE DERNIERE. Car, lorsque cette trompette retentira, les morts ressusciteront pour être désormais incorruptibles, tandis que nous, nous serons changés."
    En un instant, en un clin d'oeil, A LA DERNIERE TROMPETTE, les morts en christ ressusciteront et nous nous serons changés et enlevés !

    1 Thessalonic 4 V 16 ,nous dit " "En effet, au signal donné, sitôt que la voix de l'archange et le son de la TROMPETTE DIVINE retentiront, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts unis au Christ ressusciteront les premiers".
    Le Seigneur lui-même dans un cri de commandement, un ordre, avec une voix d'archange et AU SON DE LA TROMPETTE DE DIEU, descendra du ciel; et les morts en christ ressusciteront premièrement;...

    La Trompette, l'avertissement, le reveil qui sonne, notre reveil doit sonner, notre trompette doit sonner, avant celle de Dieu, afin d'ammener le peuple à la repentance, nous en avons tous besoin.

    Matthieu 24 V 31 nous dit, "Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre."

    Spirituellement je crois que c'est aussi un appel à la repentance et à l'écoute du Seigneur pour se tenir dans ses plans.

    Il ne faut pas non plus oublier le reste, ce reste que Dieu s'est réservé au milieu de son peuple choisi, Israël, et c'est de lui que nous avons reçu le Sauveur et Salut en Christ.
    Nous devrions aussi avoir un moment de prière régulier pour le peuple élu de Dieu.

    Soyez bénis et préparons nous tous pour l'enlèvement et la venue de notre Roi des rois, le Lion de Juda ! Amen !

     

     


    votre commentaire
  • Chers amis, chrétiens ou non chrétiens de passage, bonjour, bienvenue,

     


    J'aimerai partagé cette histoire de la parole de Dieu avec vous, ce passage que j'ai déjà partagé avec ma soeur Cécile, soeur de chair et en Christ Jésus.


    Lisons dans le livre de la Genese  dans l'Ancien Testament, (chapitre 32 et 33 versets 1 à 12.)

    Chapitre 32
    1.
    Jacob poursuivit son chemin; et des anges de Dieu le rencontrèrent.
    2.
    En les voyant, Jacob dit: C'est le camp de Dieu! Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm.
    3.
    Jacob envoya devant lui des messagers à Ésaü, son frère, au pays de Séir, dans le territoire d'Édom.
    4.
    Il leur donna cet ordre: Voici ce que vous direz à mon seigneur Ésaü: Ainsi parle ton serviteur Jacob: J'ai séjourné chez Laban, et j'y suis resté jusqu'à présent;
    5.
    j'ai des boeufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes, et j'envoie l'annoncer à mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux.
    6.
    Les messagers revinrent auprès de Jacob, en disant: Nous sommes allés vers ton frère Ésaü; et il marche à ta rencontre, avec quatre cents hommes.
    7.
    Jacob fut très effrayé, et saisi d'angoisse. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, les brebis, les boeufs et les chameaux;
    8.
    et il dit: Si Ésaü vient contre l'un des camps et le bat, le camp qui restera pourra se sauver.
    9.
    Jacob dit: Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, Éternel, qui m'as dit: Retourne dans ton pays et dans ton lieu de naissance, et je te ferai du bien!
    10.
    Je suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la fidélité dont tu as usé envers ton serviteur; car j'ai passé ce Jourdain avec mon bâton, et maintenant je forme deux camps.
    11.
    Délivre-moi, je te prie, de la main de mon frère, de la main d'Ésaü! car je crains qu'il ne vienne, et qu'il ne me frappe, avec la mère et les enfants.
    12.
    Et toi, tu as dit: Je te ferai du bien, et je rendrai ta postérité comme le sable de la mer, si abondant qu'on ne saurait le compter.
    13.
    C'est dans ce lieu-là que Jacob passa la nuit. Il prit de ce qu'il avait sous la main, pour faire un présent à Ésaü, son frère:
    14.
    deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers,
    15.
    trente femelles de chameaux avec leurs petits qu'elles allaitaient, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânes.
    16.
    Il les remit à ses serviteurs, troupeau par troupeau séparément, et il dit à ses serviteurs: Passez devant moi, et mettez un intervalle entre chaque troupeau.
    17.
    Il donna cet ordre au premier: Quand Ésaü, mon frère, te rencontrera, et te demandera: A qui es-tu? où vas-tu? et à qui appartient ce troupeau devant toi?
    18.
    tu répondras: A ton serviteur Jacob; c'est un présent envoyé à mon seigneur Ésaü; et voici, il vient lui-même derrière nous.
    19.
    Il donna le même ordre au second, au troisième, et à tous ceux qui suivaient les troupeaux: C'est ainsi que vous parlerez à mon seigneur Ésaü, quand vous le rencontrerez.
    20.
    Vous direz: Voici, ton serviteur Jacob vient aussi derrière nous. Car il se disait: Je l'apaiserai par ce présent qui va devant moi; ensuite je le verrai en face, et peut-être m'accueillera-t-il favorablement.
    21.
    Le présent passa devant lui; et il resta cette nuit-là dans le camp.
    22.
    Il se leva la même nuit, prit ses deux femmes, ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok.
    23.
    Il les prit, leur fit passer le torrent, et le fit passer à tout ce qui lui appartenait.
    24.
    Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore.
    25.
    Voyant qu'il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l'emboîture de la hanche; et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui.
    26.
    Il dit: Laisse-moi aller, car l'aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m'aies béni.
    27.
    Il lui dit: Quel est ton nom? Et il répondit: Jacob.
    28.
    Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur.
    29.
    Jacob l'interrogea, en disant: Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit: Pourquoi demandes-tu mon nom? Et il le bénit là.
    30.
    Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j'ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée.
    31.
    Le soleil se levait, lorsqu'il passa Peniel. Jacob boitait de la hanche.
    32.
    C'est pourquoi jusqu'à ce jour, les enfants d'Israël ne mangent point le tendon qui est à l'emboîture de la hanche; car Dieu frappa Jacob à l'emboîture de la hanche, au tendon.
    Chapitre 33
    1.
    Jacob leva les yeux, et regarda; et voici, Ésaü arrivait, avec quatre cents hommes. Il répartit les enfants entre Léa, Rachel, et les deux servantes.
    2.
    Il plaça en tête les servantes avec leurs enfants, puis Léa avec ses enfants, et enfin Rachel avec Joseph.
    3.
    Lui-même passa devant eux; et il se prosterna en terre sept fois, jusqu'à ce qu'il fût près de son frère.
    4.
    Ésaü courut à sa rencontre; il l'embrassa, se jeta à son cou, et le baisa. Et ils pleurèrent.
    5.
    Ésaü, levant les yeux, vit les femmes et les enfants, et il dit: Qui sont ceux que tu as là? Et Jacob répondit: Ce sont les enfants que Dieu a accordés à ton serviteur.
    6.
    Les servantes s'approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent;
    7.
    Léa et ses enfants s'approchèrent aussi, et se prosternèrent; ensuite Joseph et Rachel s'approchèrent, et se prosternèrent.
    8.
    Ésaü dit: A quoi destines-tu tout ce camp que j'ai rencontré? Et Jacob répondit: A trouver grâce aux yeux de mon seigneur.
    9.
    Ésaü dit: Je suis dans l'abondance, mon frère; garde ce qui est à toi.
    10.
    Et Jacob répondit: Non, je te prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, accepte de ma main mon présent; car c'est pour cela que j'ai regardé ta face comme on regarde la face de Dieu, et tu m'as accueilli favorablement.
    11.
    Accepte donc mon présent qui t'a été offert, puisque Dieu m'a comblé de grâces, et que je ne manque de rien. Il insista auprès de lui, et Ésaü accepta.
    12.
    Ésaü dit: Partons, mettons-nous en route; j'irai devant toi.


    Ce qui est frappant, c'est que même après avoir vu les anges de Dieu, après s'être entretenu avec Dieu, après avoir combattu et vaincu l'ange de Dieu, après donc, avoir vécu des choses extraordinaires, et reçu une grande bénédiction de Dieu, Jacob, enfin nommé Israël donc, va avoir une réaction charnelle manifeste.
    Pourquoi ?
    Parce que d'un coup à ce moment précis où il va être sur le point de rencontré son frère qui, autrefois, voulait le tuer, Jacob va perdre sa confiance en Dieu et va écouter les pensées de son coeur.

    Il commence à paniquer, à s'immaginer ce qu'il pourait arrivé et ce qu'il serait le mieux pour lui de faire afin de se sauver lui et les siens.

     
    Oui, le doute, la peur, la panique, ces situations qui nous sont proposées par le diable, vont essayer de s'installer dans ses pensées, et son imagination débordante va mettre un plan de rencontre afin de sauver ses proches, au sacrifice de ses serviteurs.


    Jacob se dit en lui-même, si mon frère fait ceci, je vais faire celà, ainsi je protègerai les miens, et plus particulièrement ceux qui lui étaient les plus proches !!!


    Jacob, oublie à ce moment précis que Dieu est le Dieu des miracles, il change les situations les plus désespérée et surtout il touche les coeurs et bénit ceux qui lui sont fidèles.
    Donc, nous voyons que Jacob, met son plan en application, pour la rencontre avec son frère.

    Une chose qui tout de même est à noter, c'est que Jacob rappelle à Dieu, pour se mettre en confiance, ses promesses de bénédictions reçues juste quelques heures avant, celà pourait-être du genre : "Oui, Seigneur, je ne crains rien car tu m'as promis, et il ne peut se produire la disparition des miens par rapport à ce que tu m'as béni, mais quand même je vais prendre des précautions, je vais faire comme ceci, comme celà."

    Que se passe-t-il donc ?
    Dieu qui est fidèle et juste, a déjà tout arrangé !!!
    Alors que Jacob tremblant et se prosternant 7 fois à l'encontre de son frère, ne se doute pas de la réaction qui va avoir lieu, a protégé les siens selon son sentiment humain. Il voit quoi ? 400 hommes d'armes qui arrivent, son frère également, tous se disent certainement, c'est notre dernière heure !!!


    Que fait Esaü ?


    Il s'approche, voit son frère et Dieu met en lui le coeur d'un frère, et il se jette dans ses bras, l'embrasse, et tous deux pleurent !!!!


    Quel merveilleux spectacle ! Le diable devait rager de colère ! Il voyait déjà probablement les deux frères en train de s'entre-tuer, c'était son plan.
    Mais Dieu dans sa bonté et sa miséricorde a changé les coeurs des deux frères. Amen !

    Soyez tous bénis en Jésus-Christ, et puissiez vous aussi expérimenter cet grâce de Dieu à nous seccourir dans les moments les plus difficiles.


    Ce que j'en déduis, est que parfois dans certaines situations, nous nous activons, nous faisons des plans, nous nous imaginons des choses, comme ceci, comme celà, alors que la solution est dans les mains de notre Père céleste et qu'elle est parfaite !
    Fais de l'Eternel tes délices et il te donnera tout ce que ton coeur désire, mets en lui ta confiance et il agira !!!!
    Alléluia !
    C'est ce qui c'est produit pour moi !
    Oui, j'ai eu la grâce d'expérimenter cette situation et Dieu ne pas déçu, malgré la durée de l'épreuve, j'en suis sortie vainqueur par sa grâce et sans me demander comment je m'en sortirais.
    Sa Parole est la vérité, Il est fidèle et bon et c'est lui qui le fera.
    Ne nous appuyons pas sur notre sagesse, sur nos moyens , sur nos forces, appuyons nous sur l'Eternel des armées, sur sa Parole, sa fidélité, ses promesses, en Jésus-Christ notre Seigneur, et nous ne serons jamais déçus.


    Je remercie le Seigneur pour sa Parole qui demeure éternellement, elle est puissante et agissante.

     


    2 commentaires
  • Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées : voici toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui, par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. (2ème Epître de Paul aux Corinthiens chapitre 5 versets 17.18.19 et 20.

     

     

    Nous sommes différents des animaux entre autre parce que nous avons la parole.

    Dieu parle et la chose s’accomplit. Nous parlons, soit nous disons des bénédictions, soit nous disons des malédictions. Ce qui sort de la bouche de l’homme ou la femme est important, non ce qu’il y entre.

    Sommes-nous  liés par nos paroles ?  Tiens, nos paroles auraient-elles un pouvoir ?

    Que nous dit la Bible à ce sujet ?

    Dieu en nous créant à son image, nous aurait-il donné aussi le pouvoir dans nos paroles humaines ?

    Que nous enseignent les Ecritures Saintes à ce sujet ?

    Les paroles que nous entendons et que nous acceptons, auraient-elles un effet dans notre vie ?

    Que nous enseigne Dieu à ce sujet ?

    Serions-nous trop prompts à parler ?

    Que nous dit la Parole de Dieu à ce sujet ?

    Ce sont ces sujets que j’ai a cœur de partager avec vous.

    Donc, rendez-vous très prochainement pour la première partie.

    Que le Seigneur conduise tout selon sa volonté , sa sagesse et son amour afin que tous nous puissions être instruits, exhortés, et réconfortés par sa Parole toute puissante et sa grâce abondante en Jésus-Christ, Amen !


    votre commentaire
  •  

    Il arrive à certains ou certaines, des évènements douloureux.

    Un accident, une maladie incurable, une perte d'un être cher, un divorce, une ruine soudaine, une destruction de ce l'on a construit, une circonstance soudaine comme la prison... etc.

     Nous pensons que tout ceci ne peut nous atteindre lorsque tout va bien, lorsque notre vie se déroule comme nous le voulons ou à peu près, et puis soudain, c'est comme si tout s'écroulait.

    Ces évènements lorsqu'ils nous touchent, et particulièrement lorsque nous ne pouvons contrôler la situation totalement, nous nous mettons à méditer malgré nous-mêmes, malgré notre dureté de coeur, nous sommes touchés, nous pensons, nous réfléchissons à la solution pour en sortir.

    Certaines personnes vont avoir une réaction du genre :

    "Qu'ai-je fait au bon Dieu pour que ceci ou celà m'arrive? "

    Evidemment, ces personnes se trouvent si parfaites que ces choses là ne devraient pas leur arriver à eux !

    Et puis il y a aussi :

    "S'il y avait un Dieu ceci ou celà ne devrait pas arriver !"

    Evidemment, Dieu n'existe pas, et s'il existe, il est mauvais, il n'est pas bon, il est un Dieu "père fouettard" ! Que pour punir ses enfants qui n'ont rien fait !

    Et puis bien d'autres paroles qui ne sont pas constructives et efficaces pour vivre ces évènements, ces épreuves.

    En fait, depuis la création, l'homme, la femme, enfin l'être humain disons, recherche toujours la responsabilité d'un tiers, la solution première qui découle.

    Lorsque l'humanité était proche de Dieu et obéissante à Dieu, tous ces évènements n'existaient pas, l'humanité vivait heureuse dans le lieu que Dieu avait préparé pour elle.

    Lorsque l'humanité, dans le désir orgueilleux de soif de pouvoir, de soif du "pas assez", se laisse séduire par le diable, l'ennemi de nos âmes, celui qui veut nous détruire, pour désobéir à Dieu, il se passe alors le plus grand malheur pour nous tous : la perte de notre héritage.

    Dans le livre de la Genese, nous voyons que tout, je répète TOUT ce que Dieu a créé fut bon et parfait.

    Dieu n'est pas un dictateur, nous ne sommes pas des robots.

    Nous avons un coeur, une âme, un esprit, et celà fait de nous des êtres individuels et libres de leur choix.

    Nos Parents nous mettent au monde, nous donnent une éducation, nous conseillent, nous dirigent, nous expliquent, nous montrent. Et ils ne peuvent décider pour nous, ne peuvent prendre les voies de notre vie, c'est nous qui choisissons, qui acceptons ou refusons, nous sommes donc libres de nos choix pour notre vie.

    Lorsque l'enfant né, Dieu met en lui ce souffle de vie. Nul ne peut le faire à sa place. Et lorsque celà n'arrive pas, c'est que Dieu se réserve cet être qui grandira non ici bas, mais auprès de lui avec ses anges. Et celà pour une raison que nul ne peut vraiment expliquer. C'est une chose qui nous sera révélée plus tard. Nous naîssons, et nous entrons dans l'éternité.

    Nous voyons donc que Dieu nous laisse choisir pour une éternité avec ou sans lui. Nous faisons le choix de la vie que nous voulons avoir, pour peu que nous en soyions informés. (Nous avons tous et toutes à un moment donné entendu l'appel de Dieu, nous décidons d'y répondre ou pas).

    La femme a répondu : c'est le serpent qui est coupable, l'homme a répondu : la femme que TU m'as donnée est coupable.

    Donc en fait, l'humain accusait Dieu de leur propre désobéissance !

    Imaginons que l'humain en ces moments aurait dit à Dieu :

    "Pardon, Seigneur, j'ai désobéi, je me suis laissé tenté, je ne t'ai pas écouté, c'est ma faute ! " 

    J'imagine et je crois que l'histoire de l'humanité aurait sans doute été différente.

    Mais, et là il y a un grand "Mais", il en fut tout autrement. L'humanité persiste dans son péché, dans sa désobéissance en essayant de mettre la faute sur une autre personne, et même il va jusqu'à accusé Dieu lui-même !

    Nous avons tous donc hérité de ce péché, c'est notre héritage humain, il est dans notre peau !

    Que faire ?

    C'est là que nous avons un choix à faire :

    Nous enfermer dans notre chambre, notre lieu secret, et parler à Dieu en lui disant que nous reconnaissons cette condition de pêcheurs et nous lui demandons pardon, nous lui demandons de venir de nouveau dans notre vie, au coeur, au centre de notre vie et ceci par l'intermédiaire de son Fils unique : Jésus-Christ.

    C'est par Jésus-Christ, que nous pouvons nous réconcilier avec Dieu, il est le seul chemin.

    Ainsi donc nous retrouvons la condition première perdue à cause du péché, et nous entrons de nouveau dans la bénédiction de Dieu. Nous entrons dans l'éternité avec Lui en recevant par le Saint-Esprit sa paix et tout ce qu'il a prévu pour nous. Il nous donne le moyen de nous en sortir, de nous sortir de tout le mal que nous subissons. Il transforme nos cris et nos larmes en joie et en allégresse. Oui il est un Bon Dieu. Un Bon Père.

    La Bible nous aide. C'est la Parole de notre Seigneur. C'est notre livre de "cuisine" de notre vie. Un mode d'emploi que nous négligeons trop souvent. Et ce qu'il en découle c'est une mauvaise pratique nous entrainant dans le chagrin et les soucis.

    Dès que nous nous y penchons, nous trouvons les solutions et les remèdes à ces disfonctionnements.

    Gloire à Dieu ! et Merci mon Dieu ! Merci pour Jésus, le Saint-Esprit, et ta Parole ! Alléluia !

    Il y a dans le monde des tas d'attractions, de séductions pour contourner ce seul chemin, cette unique solution à nos problèmes, quels qu'ils soient.

    Vous avez toutes les religions, toutes les pratiques occultes, tous ces mouvements de pensées dites "pacifiques", ou "naturelles", qui sont très souvent très dangereuses. La Bible en parle, ce n'est pas nouveau, c'est juste que l'humanité n'a pas la mémoire de Dieu, celà a toujours existé et se perpétue de générations en générations, et souvent avec des mots nouveaux mais les pratiques sont les mêmes et nous éloignent des bénédictions du Seigneur.

    Nous changeons, Dieu lui est le même, il ne change jamais, il nous aime, il veut nous sauver, il nous veut avec lui pour l'éternité c'est pourquoi celui et celle qui le recherche et qui s'approche de lui dans la repentance et l'humilité, Dieu ne le rejettera jamais et se laissera trouver par ces personnes et quoi qu'elles aient fait, quoique fut leur vie passée, elles deviendront une nouvelle créature en Christ, car le sacrifice, la mort et la résurection de Jésus aura effacé tous leurs péchés devant la face de Dieu. Dieu ne verra qu'un enfant pleurant revenant vers son Père avec une repentance sincère. Il guérira les coeurs brisés, les corps meurtris, il sèchera toutes les larmes de leurs yeux !

    Que Ces quelques paroles touchent nos coeurs et nos esprits et qu'elles renouvellent en nous ce que nous avons perdu.

    Psaume chapitre 5 verset 12 : Alors tous ceux qui se confien en toi se réjouiront, ils auront de l'allégresse à toujours et tu les protègeras ; tu seras un sujet de joie pour tous ceux qui aiment ton nom.

    Psaume chapitre 73 verset 28 : Pour moi, m'approcher de Dieu, c'est mon bien; je place mon refuge dans le Seigneur, l'Eternel, afin de raconter toutes tes oeuvres.

    Deuteronome chapitre 4 versets 28 à 32 : Et là, vous servirez des dieux, ouvrages de mains d'homme, du bois et de la pierre, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni manger, ni sentir. C'est de là aussi que tu chercheras l'Eternel, ton Dieu, et que tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme. au sein de ta détresse, toutes ces choses t'arriveront. Alors dans la suite des temps, tu retourneras à l'Eternel, ton Dieu, et tu écouteras sa voix; Car l'Eternel, ton Dieu, est un Dieu de miséricorde, qui ne t'abandonnera point et ne te détruira point; il n'oubliera pas l'alliance de tes pères, qu'il leur a jurée.

    Evangile selon Jean chapitre 6 verset 37 : Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi.

    2ème Livre de Samuel chapitre 22 verset 28 : Tu sauves le peuple qui s'humilie, et de ton regard, tu abaisses les orgueilleux.

    2ème Livre des Chroniques chapitre 7 verset 14 : Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérai son pays.

    Livre de L'Exode chapitre 15 verset 26 : Il dit : Si tu écoutes attentivement la voix de l'Eternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d'aucune des malaldies dont j'ai frappé les Egyptiens; car je suis l'Eternel, qui te guérit.

    Evangile selon Matthieu chapitre 11 verset 28 : Venez à moi, vou tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

    Evangile selon Jean chapitre 5 versets 39 à 40 : Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !

    Livre de l'Apocalypse de Jean : chapitre 7 verset 17 : Car l'Agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

    Chapitre 21 verset 4 : Il essuiera toute larme deleurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

    Evangile selon Jean chapitre 10 versets 7 à 15 : Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, Je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, qui n'est pas le berger, et à qui n'appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse. Le mercernaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent, comme le Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis.

    Evangile selon Jean chapitre 3 verset 16 et 18 : Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

    1ère Epître de Paul aux Thessaloniciens chapitre 4 versets 13 à 18 : Nous ne voulons pas, Frères, que vous soyez dans l'ignorance aux sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous afligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. Car si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, nous croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux dans les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

    Il y aurait tant à écrire, tant à dire au sujet des bénédictions du Seigneur !

    Je vous invite à lire la Bible le Testament de Dieu pour tous les humains.

    Que Dieu vous garde, vous sauves, et vous bénisse dans le nom du Seigneur Jésus-Christ notre Sauveur Amen !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique