• NOEL 1

        Il y avait dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplandit autour d'eux. Ils furent saisis d'une grande frayeur. Mais l'ange leur dit : " Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d'une grande joie! C'est qu'aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche." Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste, louant Dieu et disant : "Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance envers les hommes !"

     

    Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : "Allons jusqu'à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître." Ils allèrent  en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement de ce que leur disaient les bergers. Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son coeur. Et les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé. (Evangile de Luc chapitre 2 versets 8 à 20).

    Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. Elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. (Evangile de Jean chapitre 1 versets 1 à 4).                                                                                                                                   Et  la Parole s'est faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avon contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (Evangile de Jean chapitre 1 verset 14).

     "...Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde". (Jean chapitre 1 verset 29.           

    Ecoutez donc Maison de David !

    "Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes, que vous lassiez encore celle de mon Dieu ? 

    C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, voici une vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. Il mangera de la crème et du miel. Jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien. Mais avant que l'enfant sache rejeter le mal et choisir le bien, le pays dont tu crains les deux rois , sera abandonné." ( Livre du Prophète Esaïe  chapitre 6 versets 13 à 16 ).

    Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu Puissant, Père Eternel, Prince de la Paix. ( Livre du Prophète Esaïe chapitre 9 verset 5 ) . 

    Puis, un rameau sortira du tronc d'Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines. L'Esprit de l'Eternel reposera sur lui : Esprit de sagesse et d'intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l'Eternel. Il respirera la crainte de l'Eternel ; il ne jugera point sur l'apparence,  il ne prononcera point sur un ouï-dire. Mais il jugera  les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre.  Il frappera la terre de sa parole comme d'une verge, et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant. La justice sera la ceinture de ses flancs, et la fidèlité la ceinture de ses reins. (Livre d'Esaïe le prophète chapitre 11 versets 1 à 5).

    En ce jour, l'homme regardera vers son créateur, et ses yeux se tourneront vers le Saint d'Israël ; Il ne regardera plus vers les autels, ouvrage de ses mains, et il ne contemplera plus ce que ses doigts ont fabriqué, les idoles d'Astarté et les statues du soleil.  (Livre du Prophète Esaïe chapitre 17 versets 7 et 8 ).

    "...Mais vous ne regardez pas vers celui qui a voulu ces choses, vous ne voyez pas celui qui les a préparées de loin. Le Seigneur, l'Eternel des armées, vous appelle en ce jour à pleurer et à vous frapper la poitrine..." ( Livre du Prophète Esaïe chapitre 22 versets 11 et 12).   

    Frères, et Soeurs en Christ,

    Il n'y a donc  maintenant aucune condamnation pour ceuxqui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'Esprit. En effet, la loi de l'Esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car -chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force,-  Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'Esprit.   (Epître aux Romains chapitre 8 versets 1 à 4 ). 

     

     

    "Ceci se doit des miséricordes du SEIGNEUR, que nous ne sommes pas consumés, parce que ses compassions ne manquent pas. Elles sont nouvelles chaque matin; grande est ta fidélité. Le SEIGNEUR est ma portion, dit mon âme; c’est pourquoi j’espérerai en lui. Le SEIGNEUR est bon pour ceux qui s’attendent à lui, pour l’âme qui le cherche. Il est bon d’espérer et d’attendre silencieusement le salut du SEIGNEUR. Il est bon à l’homme de porter le joug en sa jeunesse. Il est assis seul et se tait, parce qu’il l’a porté sur lui. Il met sa bouche dans la poussière; si peut être il y a (quelque) espérance. Il présente sa joue à celui qui le frappe, il est rempli de déshonneurs. Car le SEIGNEUR ne rejettera pas pour toujours. Mais bien qu’il fait souffrir, toutefois il aura compassion, selon la multitude de ses miséricordes. Car ce n’est pas volontiers qu’il afflige et fait souffrir les enfants des hommes. D’écraser sous ses pieds tous les prisonniers de la terre, De détourner le droit d’un homme devant la face du Très Haut, De faire du tort à un homme dans sa cause, le SEIGNEUR ne l’approuve pas. Qui est ce qui dit, et cela arrive, quand le SEIGNEUR ne l’a pas commandé? Le mal et le bien ne procèdent ils pas de la bouche du Très Haut? Pourquoi un homme vivant se plaindrait il, un homme (dis-je) à cause de la punition de ses péchés?" (Lamentations 3 versets 22 à 39).

     

    Notre Créateur, notre Dieu, le Tout-Puissant, est descendu de son trône de Gloire. Ayant choisi une femme de bonne moeurs, une vierge, une juive, fiancée à un juif,  craignant tous deux, Notre Dieu et obéissant à Sa loi, les choisi pour se rendre parmi nous tous en forme humaine afin que cette condition de l'humanité pêcheresse soit sauvée; (parce qu' ayant, par Adam,  héritée du péché et de la mort). Il n'y avait pas de place dans les hôtelleries, il n'a pu venir au monde que dans une étable et il le savait, les anges l'avaient annoncé aux bergers, il n'a pas voulu faire "la start' en retenant une chambre dans le dernier "Hilton" de l'époque. Ce Dieu d'amour a pu quelques années plus tard être crucifié, aller jusqu'à la mort, puis il est réscussité, a vaincu l'ennemi de nos âmes et a cloué à la croix publiquement toutes les dominations et les autorités dans les lieux céléstes, il a été victorieux pour nous tous en toute chose. Son précieux sang a coulé, qui vaut bien au delà du sang des holocostes offerts, bien au delà de toutes les privations possibles, le Sang de l'Agneau de Dieu nous purifie de tous les péchés, il nous libère de tous les liens, et par ses meurtrissures nous sommes guéris. Il nous dit à tous : Tout est accompli !   Jésus, cet homme jugé ordinaire, sans valeur est celui qui peut toute chose pour nous, pour nos vies, pour notre santé, pour notre bonheur. 

    Noël n'est pas ce que tout le monde veut nous faire croire, Jésus-Christ n'étant pas né à cette date!!!!

       Que Jésus se révèle à vous dans son immense amour et son immense miséricorde.

     

    PS : Voyez le deuxième article sur Noel

     

     

       

     

     

                                                                                                                

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :