• Le mouvement oeucuménique est un mouvement de religions.

    Croyants ou non croyants, peut-être, ou bien êtes vous à la recherche de Dieu, enfin, vous aimeriez peut-être savoir si Dieu existe vraiment et qui est-il. Sachez que Dieu, (je parle du seul et unique Dieu, le Dieu vivant, qui agit, qui répond, qui nous sauve et qui nous donne la vie éternelle), n'est à la tête d'aucune religion existante dans ce monde.

    Sachez une chose, vraie, devant Dieu je ne mens pas, que l'histoire s'est déjà passée, il y a fort longtemps, mais Dieu a prouvé qu'Il était l'unique Dieu, celui qui a tout pouvoir, et toute puissance. Et en voici un exemple.

    Si vous le voulez bien, prenez une bible, celle qui vous plaira, et lisons ensemble l'histoire du prophète Elie, ce prophète qui était rempli du Saint-Esprit de Dieu et qui craignait Dieu plus que les hommes fussent-ils rois. dans le 1 er livre des Rois au chapitre 18 entier.

    Le Roi Achab, était un criminel, il s'était tourné vers d'autres idoles, des dieux faits par les mains des hommes, des statues etc. Il avait abandonné les commandements de Dieu et tout le peuple le suivait dans ce péché. Le peuple était dans la famine car Dieu n'avait pas fait tombé la pluie du ciel pour  les cultures et la nouriture des troupeaux, car ils l'avaient abandonné.  Nous voyons précédemment que dans le chapitre 17 Dieu dit que la pluie ne tomberait à noueau qu'à sa Parole. Elie le prophète, en chemin vers le roi Achab,  rencontre une veuve et un orphelin, leur apporte le secours de Dieu, comme il est écrit dans ses commandements. Puis le prophète doit se rendre vers ce roi, Achab, pour lui montrer qui est le vrai Dieu. En chemin il rencontre Abdias qui était chef dans la maison du roi et lui demande d'annoncer au roi sa venue. Bien qu'Abdias craignit beaucoup Dieu, il avait très peur pour sa vie du fait que le roi avait ordonné de tuer tous les prophètes de Dieu, et que lui, Abdias en avait sauvé beaucoup en les cachant et les nourrissant en secrèt du roi. Lorsqu'Elie, après le refus d'Abdias de l'annoncer lui dit , bon, c'est pas grave j'irai tout de même voir le roi, nous voyons qu'il l'a annoncé malgré sa peur, sa confiance en Dieu lui était apparemment revenue, à cause d'Elie.  Donc, nous voyons qu'Elie demande au roi de rassembler 800 prophètes de dieux nommés Baal et Astarté, et leur propose un challenge ! Que c'est passionnant !  Il lui dit de rassembler le peuple, les prophètes de Baal et Astarté avec le taureau pour l'offrir chacun respectivement à leur dieu, mais sur l'autel il ne fallait pas que les prophètes allument le feu, il leur demande d'invoquer leurs dieux et Elie  ferait de même après eux et invoquerait l'Eternel, et le peuple verrait bien qui est le vrai Dieu. C'est celui qui répopndra et fera tomber le feu du ciel, brulera le taureau coupé en morceaux sur l'Autel.  Elie leur dit de commencer en premier car comme ils étaient 400 prophètes pour chacun des deux dieux, 800 donc au total, ils étaient si nombreux, il  leur laissa la première place. Que se passa-t-il ? Ils invoquèrent leurs dieux du matin jusqu'à midi,  mais sans réponse, ni voix. Elie se moquant d'eux leur disait que peut-être leur dieu était en voyage, ou qu'il dormait; et il leur propose de lui crier encore plus fort pour le réveiller! Ce qu'ils firent! Ils se faisaient même couler leur propre  sang par des incisions. Après plusieurs heures, Elie dit, bon maintenant ok, vous avez assez crier à votre dieu, laissez moi maintenant faire, j'invoquerai Dieu, l'Eternel le vrai Dieu. Et il appella tout le peuple, et il rebatit l'Autel de l'Eternel qui avait été détruit pour laisser place aux dieux qui ne répondent pas, et puis après avoir préparé le taureau, il leur demanda de verser des cruches pleines d'eau, une fois, deux fois, trois fois, jusquà remplir la cuve de l'Autel jusqu'au débordement et il dit à l'Eternel : " Eternel, Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël ! que l'on sache aujourd'hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j'ai fait toutes ces choses par ta parole!  Réponds-moi, Eternel, réponds-moi, afin que ce peuple reconnaisse que tu es l'Eternel Dieu, et que c'est toi qui ramènes leur coeur !"  Qu'arrive-t-il donc ? Non seulement le taureau, le bois,les pierres et tout l'Autel ainsi que toute l'eau furent consommés par le feu de Dieu, et le peuple tomba sur son visage est-il précisé, en disant : "C'est l'Eternel qui est Dieu! C'est l'Eternel qui est Dieu!".

    Voici donc un exemple de ce peut représenter une quelconque attitude envers une religion.

    Pas de réponse. Rien. Et qu'advient-il à la suite ? On ne croit même plus en Dieu ou en quelque autre chose, on ne croit plus en rien.

    La Bible (dans son ensemble, et pas seulement dans le passage cité),  nous montre que ce plan qui nous mène loin de Dieu, est celui du diable qui est menteur et meurtrier dès le commencement nous dit l'Ecriture.

    Son plan, le plan de Satan,  avant le jugement dernier, c'est de captiver le maximum d'esprits et d'âmes dans le mensonge afin de les faire mourir avec lui.

    Alors me direz-vous l'oeucuménisme dans tout celà ?

    Mais c'est flagrant, on parle d'amour et de paix, on dit que ton dieu et le mien sont les mêmes dans une certaine mesure. On dit de belles paroles en vue d'un objectif commun pacifiste, mais politique tout de même, et donc dans un but on va dire "humanitaire" on se place sous l'onction de démons.

    Car Dieu dit que nous ne pouvons avoir deux maîtres, ou nous servirions un ou nous servirions l'autre mais nous ne pouvons servir deux maîtres à la fois. 

    La religion, c'est l'oeuvre du diable, car Dieu est Dieu, il n'y en a point d'autre, et seule sa parole nous amène à la perfection, qui n'existe pas dans ce monde, car le péché y est entré et comment en obéissant à Satan, l'humanité s'est laissée séduire par ses belles paroles.

    "Extrait du discours du pape Jean-Paul 2, lors de la Conférence internationale du scoutisme catholique (CICS), pour son 50e anniversaire à Castelgandolfo.
    Le Pape y a lu ce texte en français. :

     " Invoquant sur tous les scouts le soutien de l’Esprit Saint et l’intercession de Notre-Dame*, j’encourage vivement le mouvement à poursuivre et à intensifier le service qu’il rend à la jeunesse du monde, en lui proposant un idéal et en lui donnant le Christ comme modèle de vie humaine parfaitement accomplie et comme chemin vers le bonheur, car « Il est la Voie, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 6). À tous les membres de la Conférence internationale catholique du Scoutisme, j’accorde de grand cœur la Bénédiction apostolique. »"

    Du Vatican, le 13 septembre 1998

    Mais la Parole de Dieu nous met en garde sur ce mouvement, il l'appelle la prostituée, car on y mélange (comme ci-dessus*), l'Esprit de Dieu et l'intercession à Notre Dame, comme il dit, la Vierge Marie !

    Alors mes amis, la parole de Dieu nous dit de constamment éprouver les esprits pour savoir s'ils sont de Dieu et aussi de scruter les écritures pour savoir si ce qui nous est annoncé est de Dieu, comme le faisaient les disciples de Jésus-Christ dans le livre des actes des apôtres, où nous voyons aussi que le Seigneur confirmait sa parole par toutes sortes de prodiges et de miracles afin que les gens crussent.

    N'oublions pas non plus ce que nous dit l'Ecriture Sainte, la Bible, c'est que le diable est un comédien, il imite Dieu, il imite, il ment, il met le doute, et il va loin dans le but de nous faire mourir.  Alors là il y a aussi un sujet que j'aborderai dans les jours ou semaines qui arrivent, c'est la mort, enfin les morts, car il y a différentes possibilités de mort, comme nous l'enseigne la Bible.

    Si vous lisez le livre des Actes des Apôtres, vous pourrez voir qu'il y avait un et mêmes plusieurs disciples de Satan, qui opéraient des choses occultes qui ressemblaient à des dons de Dieu, mais qui n'en n'étaient aucunement. Leur pouvoir sont limités, et c'est bien normal puisque c'est Dieu qui est le Tout Puissant. Amen!

    Ensuite, je voudrais aussi vous faire connaître mon chagrin au sujet de la division du corps de Christ, qui est son Epouse, son Eglise. En ce moment même beaucoup de brebis du Seigneur, sont dispersées. Pourquoi ? A cause de ce que dit la parole, "... il y a des disputes, il y en a qui disent moi je suis de Paul, moi je suis d'Apollos! et moi de Céphas!..." Lisez la 1ère Epître aux Corinthiens chapitre 1 versets 11 à 16. Mais le Seigneur nous a annoncé ces choses ainsi que l'apostasie.

    Mieux vaut ne pas "communier" avec des démons, des faux dieux, que de partager et d'être en contact avec Satan. Et j'ai connu une assemblée se disant chrétienne qui se prostituait avec des idoles au nom de l'amour, mais aujourd'hui elle n'existe plus, car je crois que Dieu n'a pas permis.

    La religion c'est quoi, c'est ce faire sa Bible, sa Loi, son Dieu. c'est celà la Religion. Que nous dit Jésus-Christ dans la Révélation de Jean (Apocalypse dans les premiers chapitres) : Il parle aux 7 Eglises, 7 étant le chiffre parfais de Dieu, il s'adresse à ses enfants, ceux qui l'aiment et qui veulent vraiment partir avec lui dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre, voici ses paroles :

    "Je connais tes oeuvres, ton travail, et ta persévérance, Je sais que tu ne peux supporter les méchants; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvé menteurs; que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t'es point lassé. Mais ce que J'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi et pratique tes premières oeuvres; sinon, Je viendrai à toi, et J'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.Tu as pourtant ceci, c'est que tu hais les oeuvres des Nicolaïtes, oeuvres que Je hais aussi".

    "Je connais tes oeuvres, ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu'à la mort, et Je te donnerai la couronne de vie".

    "Je sais où tu demeures, je sais que là est le trône de Satan. Tu retiens mon nom, et tu n'as pas renié ma foi, même aux jours d'Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure. Mais J'ai quelque chose contre toi, c'est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait Balak à mettre une pierre d'achoppement devant les fils d'Israël, pour qu'ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu'ils se livrassent à l'impudicité. De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes, ce que Je hais. Repens-toi conc, sinon, Je viendrai à toi bientöt, et Je les combattrai avec l'épée de ma bouche".

    "Je connais tes oeuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance, et tes dernières oeuvres plus nombreuses que les premières. Mais ce que J'ai contre toi, c'est que tu laisse la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu'ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles.Je lui ai donné du temps, afin qu'elle se repentit, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. Voici, Je vais la jeter sur un lit,et envoyer une grande tribuation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs oeuvres. Je ferai mourir de mort ses enfants; et toutes les Eglises connaîtront que Je suis celui qui sonde les reins et les coeurs, et vous rendrai à chacun selon vos oeuvres. A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas lcette doctrine, et qui n'ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis : Je ne mets pas sur vous d'autre fardeau: seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu'à ce que Je vienne".

    "Je connais tes oeuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car Jen'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant Dieu. Rappelles-toi donc commenttu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi. Si tu ne veilles pas, Je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure Je viendrai sur toi. Cependant tu as à Sardes quelques hommes qui n'ont pas souillé leurs vêtements; ils marcheront avec moi en vêtements blancs parce qu'ils en sont dignes".

    "Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n'as pas renié mon nom, J'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. Voici Je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, Je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que Je t'ai aimé. Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, Je te garderai ausi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne".

    "Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid, ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid, ni bouillant, Je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis : je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, Je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que la honte deta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi Je reprends et Je châtie tous ceux que J'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Voici, Je me tiens à la porte, et Je frappe.Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, Je souperai avec lui, et lui avec moi".

     


    2 commentaires
  • Prier qui ? Et comment prier ? 1 ère Partie

    Avant votre lecture, je prie que le Saint-Esprit vous conduise dans la vérité et qu'Il ouvre votre esprit pour que vous compreniez les Ecritures, Que le Seigneur Jésus-Christ soit avec votre Esprit, que la grâce de Dieu soit avec vous. Amen!
     
    Mais qui est Dieu et existe-t-il plusieurs dieux ou toutes les divinités des différentes religions sont-elles le même Dieu ?
    Notre intelligence est limitée, elle est faussée et elle ne peut concevoir Dieu.
    Dieu est hors du temps, hors de l’espace et insondable.
    Lisons le livre du prophète Esaïe chapitre 40 verset 28 :  « Ne le sais-tu pas ? Ne l’as-tu pas appris ? C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel, qui a créé les extrémités de la terre ; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point ; On ne peut sonder son intelligence ».
    Peut-on et doit-on invoquer, se prosterner et prier des vierges ? Des saints ? Des morts ? Des idoles ? Des icones ? Des statues ? Des croix ? Des crucifix ? Des représentations faites de mains d’hommes ? Des représentations de personnages ? Des représentations d’animaux ? Des représentations d’astres ? Etc.
    Ces diverses divinités, représentées matériellement par la main de l’homme, (d’hommes ou de femmes très habiles, très artistiques, très professionnels en œuvres d’art), ces représentations comme par exemple : statues, médailles,mains, chapelets, croix, étoiles, croissants de lune, et bien d’autres, peuvent elles nous entendre ? Nous parler ? Nous venir en aide, ont-elles créer les cieux et la terre ainsi que les océans, les mers et tout ce qu’ils contiennent ?
    Comment peut-on, en étant croyant en Dieu, s’imaginer que quelques choses qui seraient fabriquées par la main de l’homme puissent être Dieu ? Puissent avoir un quelconque pouvoir divin ? Dieu est-Il le créateur ou l’homme a-t-il créé Dieu ? Dieu a-t-Il le pouvoir de donner la vie ou l’homme a-t-il le pouvoir de la donner ? L’homme a-t-il le pouvoir de faire pleuvoir ? Ou de faire briller le soleil ? L’homme a-t-il le pouvoir de stopper,  aux limites voulues, l’eau des océans et des mers ? L’homme a-t-il le pouvoir de faire tenir les astres dans les cieux ? L’homme peut-il donner la vie éternelle à l’humanité ? L’homme peut-il ressusciter quelqu’un ?
    Lisons le livre du prophète Esaïe chapitre 43 versets 10 et 11 : « …Avant moi il n’a point été formé de Dieu, et après moi il n’y en aura point. C’est moi qui suis l’Eternel, et hors moi il n’y a point de sauveur … ».
    Lisons le livre de l’Exode chapitre 3 verset 6 : « Et Il ajouta : Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob… »
    Plus loin au verset 14 vous pourrez lire : « Je suis celui qui est ». Ainsi qu’au verset 15 : « Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération ».
    Lisons le livre de l’Exode au chapitre 20 entier : 
    « 1 Et Dieu prononça toutes ces paroles :
    2 Je suis l'Éternel ton Dieu qui t'ai tiré de la terre d'Egypte, d'une maison de servitude.
    3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
    4 Tu ne te feras pas d'image taillée, ni aucune figure de ce qui est dans les cieux en haut, ou de ce qui est sur la terre en bas, ou de ce qui est dans les eaux au-dessous de la terre.
    5 Tu ne te prosterneras point devant elles et tu ne les serviras point ; car je suis l'Éternel ton Dieu, un Dieu jaloux, punissant les crimes des pères sur les fils, sur la troisième et sur la quatrième génération, pour ceux qui me haïssent,
    6 et traitant avec bonté jusqu'à mille générations ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.
    7 Tu ne prendras pas le nom de l'Éternel ton Dieu en vain, car l'Éternel n'absoudra point celui qui prendra son nom en vain.
    8 Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.
    9 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ce que tu as à faire.
    10 Mais le septième jour est un sabbat consacré à l'Éternel ton Dieu ; tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ta bête, ni l'étranger qui est dans tes portes ;
    11 car pendant six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre, la mer, et tout ce qu'ils contiennent, et il s'est reposé le septième jour ; c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du sabbat et l'a sanctifié.
    12 Honore ton père et ta mère afin que tes jours soient prolongés sur la terre que l'Éternel ton Dieu te donne.
    13 Tu ne commettras pas de meurtre.
    14 Tu ne commettras pas d'adultère.
    15 Tu ne déroberas pas.
    16 Tu ne déposeras pas comme faux témoin contre ton prochain.
    17 Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui est à ton prochain.
    18 Et tout le peuple voyait et entendait le tonnerre, les éclairs, le son du cor, la montagne fumante. Et le peuple, à cette vue, trembla et se tint à distance,
    19 et il dit à Moïse : Parle, toi, avec nous, et que nous écoutions ; et que Dieu ne parle pas avec nous, de peur que nous ne mourions.
    20 Et Moïse dit au peuple : Ne craignez pas, car c'est pour vous mettre à l'épreuve que Dieu est venu, et c'est pour que sa crainte vous soit présente, afin que vous ne péchiez pas.
    21 Et le peuple resta à distance. Mais Moïse s'approcha de la nuée épaisse où était Dieu.
    22 Et l'Éternel dit à Moïse : Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : Vous avez vu vous-mêmes que je vous ai parlés du haut des cieux.
    23 Vous ne ferez point de dieux à côté de moi, vous ne vous ferez point de dieux d'argent et vous ne vous ferez point de dieux d'or.
    24 Tu me feras un autel de terre, sur lequel tu immoleras tes holocaustes et tes sacrifices de reconnaissance, ton menu bétail et ton gros bétail ; en quelque lieu que je fasse souvenir de mon nom, je viendrai à toi et te bénirai.
    25 Et si tu me fais un autel de pierres, tu ne le construiras point en pierres de taille ; car, en levant le fer sur elles, tu les aurais rendues profanes.
    26 Et tu ne monteras point à mon autel par des degrés, afin que ta nudité ne soit pas découverte sur lui ».
    (Lorsque j’ai lu ces quelques lignes,  après avoir accepté Jésus-Christ dans mon cœur et dans ma vie, tout au début de ma conversion,  comme je le souligne dans mon témoignage, sans réelle conviction, je vous prie de croire que pour moi ce fut un choc énorme. A l’Eglise catholique nous n’avions pas « le droit » de lire la Bible, et cette Bible était,  et est toujours,  dans l’Eglise ouverte, mais personne ne prend la peine de la lire, si ce n’est le passage choisit par le prêtre lors des « messes » diverses. Et, vue que les églises catholiques, entre autres, sont remplies d’images taillées, dont statues, icônes, tableaux, croix, etc., quelle ne fut pas ma surprise en découvrant soudain les commandements de Dieu ! (Je cite cet exemple car j'ai été,  dans ma jeunesse,  enseignée dans cette religion).
    Nous avions appris : tu adoreras ton Dieu de tout ton cœur etc., ne pas voler, ne pas tuer etc. jusqu’à même trouver un péché dans la relation sexuelle du couple (dans le mariage je le précise) en le qualifiant de « péché originel ». Comme l’histoire du purgatoire qui est une pure invention diabolique pour mettre une autre note de détournement de la vérité, une quantité de mensonges.Toute cette découverte soudain,  me donna encore plus envie d’aller plus loin dans la lecture de la Bible, dans la découverte de la Vérité).
    Une Eglise, une cathédrale, une sinagogue, une mosquée, un temple, un édifice fait de mains d’hommes, peut-il être suffisant pour contenir la présence de Dieu ?
    Il est écrit dans le 2ème livre des Chroniques chapitre 2 et verset 6 et chapitre 6 verset 18 : «Et qui aurait la puissance de lui bâtir une maison ? car les cieux et les cieux des cieux ne peuvent le contenir ; et qui suis-je pour lui bâtir une maison ? »,  « Mais quoi ! Dieu habiterait-il vraiment avec l'homme sur la terre ? Voici, les cieux, même les cieux des cieux, ne peuvent te contenir ; combien moins cette maison que j'ai bâtie ! »
    Ne confondons pas les lieux de rassemblement pour les chrétiens, pour la prière ou d’évangélisation, avec un endroit qui serait « l’endroit de Dieu ». Non, non, et non, Dieu veut être en premier dans notre cœur, notre âme, notre esprit.
    Voici ce que Dieu dit : lisons le livre du prophète Esaïe au chapitre 66 versets 1 à 4 : « Ainsi a dit l'Éternel : Les cieux sont mon trône, et la terre est mon marchepied ; quelle est la maison que vous me bâtiriez, et quel serait le lieu de mon repos ?
     Toutes ces choses, ma main les a faites, et ainsi tout cela a existé, dit l'Éternel. Voici sur qui je jetterai les yeux : sur celui qui est humble, qui a l'esprit contrit et qui tremble à ma parole.
    Qui immole un bœuf, tue un homme ; qui sacrifie une brebis, égorge un chien ; qui présente une offrande, offre du sang de porc ; qui fait brûler l'encens, bénit une idole. Comme ils ont choisi leurs voies et que leur âme s'est complu dans leurs abominations, moi aussi je choisirai leur ruine, et je ferai venir sur eux ce qu'ils craignent ; parce que j'ai appelé, et personne n'a répondu ; j'ai parlé, et ils n'ont pas écouté ; ils ont fait ce qui est mal à mes yeux, et ils se sont complu dans ce que je n'aime pas ».
    Lorsque certains « dirigeants religieux » invoquent de prier un dieu, une déesse une statue quelconque par exemple la vierge Marie, ce qui est le plus courant dans la « religion chrétienne dite catholique » et qu’ils prétextent suivre la Bible, lisez-leur ces quelques lignes et vous les verrez devenir confus et s’enfuir loin de la Vérité.
    Combien de fois avons-nous vu « bénir » des idoles, des animaux, des statues, des places, des endroits ou choses matérielles fait de mains d’hommes, en vue d’une soi-disant ‘bénédiction’ ? Vous savez,  ces manifestations de coutumes locales ou régionales, dont Dieu nous demande de ne plus suivre lorsque nous avons accepté le salut.
     Cela ne nous rappelle-t-il pas le temps où le peuple de Dieu, ne voyant pas revenir Moïse assez vite, se firent un « dieu », une représentation d’un veau avec tout leur or, ils se rebellèrent contre Dieu lui-même, n’en n’est-il pas de même aujourd’hui ? Beaucoup pense que leur croix, leur images pieuses, leur médaille, leur statue, leur icône, (sortes de « gri-gri ») etc. ont un quelconque pouvoir de leur donner une bénédiction ou une protection, une réponse à leur prière, faisant bruler de l’encens ou une bougie, un cierge. Ils pensent que le « petit Jésus » ne revient pas de si tôt, et que Dieu est si loin dans le ciel… Alors, on préfère se tourner vers quelque chose de visible, de concret, de palpable, de cartésien.  On va aussi consulter des voyants ou devins, des personnes qui se disent avoir « un don ». Parfois même ce sont des idoles humaines, des personnes physiques qui captivent les esprits de beaucoup d’hommes et de femmes, mais qui ne leur offrent que des joies passagères et éphémères, mais qui, dans le jour de l’épreuve ne leur apportent rien et les laissent dans leurs chagrins et leur détresse.
    Alors aujourd’hui  c’est le temps de chercher Dieu, et de le chercher de toutes nos forces et de tout notre cœur simplement. Car ce n’est pas compliqué, il n’y a rien d’autre à faire que de suivre ce que nous révèlent les paroles de notre Dieu, celles de la Bible. En la lisant premièrement, d’un bout à l’autre, simplement, (en n’oubliant pas de demander au Saint-Esprit que Jésus nous a promis de nous ouvrir l’esprit et le cœur pour recevoir sa parole et comprendre le message qu’Il veut nous donner), et souvent sans tout comprendre, car c’est une si grande richesse, qu’il nous faut toute notre vie pour comprendre tout et même au-delà, puisque Dieu nous dit que nous connaîtrons alors lorsque nous serons avec Lui, dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre, celle qu’il nous a préparée pour l’éternité.
    Beaucoup de personnes parlent de Dieu, mais le cœur de ces personnes est loin de lui : c’est ce que j’étais, moi aussi, avant qu’on me parle de Jésus-Christ vivant, et là près de nous, avant que je lui confie toute ma vie, comme nous le dit ce passage : lisons le livre d’Esaïe chapitre 29 au verset 13 :  « Le Seigneur dit : Quand ce peuple s'approche de moi, il m'honore de la bouche et des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi, et la crainte qu’il a de moi n’est qu’un précepte de tradition humaine ». On fait sa B.A. du dimanche envers Dieu, mais sans tenir compte de sa Parole et de sa Volonté, d’une part, et puis on se prosterne devant des idoles, des statues et on pense que tout va bien, et on essuie des malheurs ou des coups durs et on croit de moins en moins que Dieu existe vraiment, et on se complet dans un rite, une tradition religieuse, pour se consoler sans y arriver. Pourquoi ? Parce que nous restons ainsi loin de Dieu, et nous sommes perdus.
    Dans le livre de l’Exode au chapitre 23 verset 13 : « Vous observerez tout ce que je vous ai dit, et vous ne prononcerez point le nom d’autres dieux : qu’on ne l’entende point sortir de votre bouche ». Et qu’entendons-nous ?, enfin qu’entendons-nous dans « nos  religions », des invocations à d’autres dieux, d’autres idoles comme les différentes vierges, les différents saints supposés avoir tel ou tel pouvoir ou diverses protections, les différentes divinités romaines,  grecques, orientales ou asiatiques etc. Mais qui cherche le véritable et le seul  vrai Dieu, le créateur du ciel et de la terre et tout ce qu’ils contiennent ?
    Lisons le livre Le Lévitique chapitre 26 verset 1 : « Vous ne vous ferez point d’idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée, ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l’Eternel votre Dieu ».
    Lisons le livre de Deutéronome chapitre 5 et particulièrement les versets 7.8 et 9. Au chapitre suivant 6 versets 4.5.6.7. Et aux versets 14 et 15. Dans le chapitre 18 aux versets 9 à 14 : Dieu nous indique clairement que ces pratiques nous causent du mal, parfois même jusqu’à la mort physique et surtout la mort spirituelle.
    Depuis le début de la Bible, nous voyons l’action du diable qui essaie par tous les moyens de nous détourner de la vérité. Alors lorsque nous l’écoutons nous n’obéissons pas à Dieu, donc lorsque nous prions, ou faisons des sacrifices, des jeûnes ou dons à des statues, des vierges, des idoles, que nous dit la Parole de Dieu ? ;  Elle est très claire elle dit que nous nous adressons à des démons. Lisons 1er Epître de Paul aux Corinthiens chapitre 10 verset 19 à 22 « Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons. Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons : vous ne pouvez participer à la table du Seigneur et à la table des démons. Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Sommes-nous plus forts que Lui ? »
    Lisez aussi dans le livre du Deutéronome au chapitre 32 versets 17 et 18 et le verset 21 qui précise que ce sont de vaines idoles mais pas Dieu.
    La Bonne Nouvelle nous annonce quelque chose de fabuleux, car Dieu est Amour, et un amour intarissable, donc il a une solution pour nous arracher des mains du diable qui est le père du mensonge : Evangile selon Jean chapitre 8 verset 44 : « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge ».
    Le plan de Dieu, nous le découvrons du début jusqu'à la fin des écritures saintes. Dans l’ancien testament, nous pouvons voir l’ombre des choses à venir comme nous le lisons dans : l’Epître de Paul aux Colossiens chapitre 2 verset 17. Dans le nouveau testament, c’est la Lumière qui est venue dans le monde, Jésus-Christ, Dieu lui-même, qui s’est fait chair en la personne du Fils de Dieu, et c’est l’accomplissement des prophéties annoncées, jusqu’au retour de Christ qui viendra pour juger le monde entier, les vivants et les morts. Et que l’on soit croyant ou non croyant, on ne peut changer, ce qui doit arriver, arrivera. Dieu est notre Père, à tous,  et notre Père nous donne un héritage fabuleux, incommensurable, quel est l’enfant qui refuserait le riche héritage de son père ?
    Dieu dans son amour nous répète, et re-dit, et répète encore et toujours la même chose comme un Père patient mais qui un jour punira au moment voulu et choisit par lui-même.
    Lisons le livre d’Esaïe chapitre 55, lisez-le entier et notez bien aux versets 6 et 7 : « Cherchez l’Eternel pendant qu’Il se trouve ; Invoquez-le tandis qu’Il est près. Que le méchant abandonne sa voie et l’homme d’iniquité ses pensées ; Qu’il retourne à l’Eternel qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner ».
    Livre du prophète Ezéchiel chapitre 18 versets 27et 28 : «Si le méchant revient de sa méchanceté et pratique la droiture et la justice, il fera vivre son âme. S’il ouvre les yeux, et se détourne de toutes les transgressions qu’il a commises, il vivra, il ne mourra pas ». Et au verset 32 « Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Eternel. Convertissez-vous donc, et vivez ! ».
    Lisons maintenant dans le nouveau testament Le 2ème Epître de Pierre chapitre 3 versets 9 et 10 « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. Le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée ».
    Lisons les actes des apôtres chapitre 2 versets 37 et 38 « Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touchés, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : « Hommes frères, que ferons-nous ? »
    Pierre leur dit : « Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; Et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. »
    Juste avant le début du ministère terrestre de Jésus, que nous annonce Jean-Baptiste ?  Lisons l’Evangile selon Matthieu chapitre 3 verset 2 « Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche ». Au chapitre 4 verset 17 « Dès ce moment Jésus commença à prêcher et à dire : Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche ».
    Ma première démarche pour pouvoir prier, et celle que Jésus nous annonce : Reconnaître, accepter que nous sommes pécheur, que nous avons suivi nos propres désirs sans se soucier de savoir si Dieu voulait ou non que nous faisions ceci ou cela. Et puis reconnaître que nous n’avons pas du tout respecté un seul de ses commandements, un au moins. Si nous faisons cette démarche de tout notre cœur et au nom de Jésus-Christ, nous commençons alors à ouvrir la porte de notre cœur, de notre âme de notre être entier.
     
    Si vous désirez aller plus loin, faites donc la prière de votre coeur (sincèrement et simplement avec vos mots) dans ce sens,  adressez-la au Père dans le nom de Jésus-Christ son Fils et notre Seigneur bien aimé.

    Or, à Celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l'allégresse, à Dieu, seul sage et notre Sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur, soient la gloire, majesté, force et puissance et maintenant et dans tous les siècles! Amen!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique